J.S. Bach – Invention n°1 BWV 772

« Un cas d’école. »

Commençons simplement, avec une œuvre connue des pianistes (souvenirs…) : l’invention N°1 de J.S. Bach, BWV 772. Il nous faudra plusieurs articles pour en venir à bout, malgré sa courte durée.

Avant-propos.

Ne voulant en aucun cas « voler » le travail de quelqu’un d’autre, j’indique dès le départ que cette analyse s’inspire de ce site : Bach’s Invention No. 1: Analysis (copyright © 2002 by Larry Solomon). Vous trouverez, en anglais, une brève présentation de l’analyse de cette œuvre et un plan.

Je vous laisse donc, seul juge de l’intérêt de mon analyse.

Je souhaitais être plus pédagogue et plus précis dans la description des motifs et des implications provenant du sujet de l’invention. Un code couleur est ajouté pour plus de clarté.

N’hésitez pas à me donner votre avis.

Introduction.

L’invention est une petite pièce instrumentale, sorte d’étude de style extrêmement concise et construite avec une grande rigueur. Tout au moins apparaît-elle chez J.S. Bach, l’un des très rares maîtres qui aient traité cette forme. Ses Inventions à deux voix, ses Sinfonie à trois voix mettent en jeu un langage polyphonique où dominent l’art du contrepoint renversable et celui du canon.  (André HODEIR, Les formes de la musique, Paris, P.U.F., 1951, p.60 )

Nous travaillerons une œuvre qu’il faut considérer comme un exercice « pur » d’écriture musicale. En effet, nous verrons que pratiquement toute la pièce tient sur un sujet (la première mesure), sur les motifs et sur leur exploitation avec toutes les techniques (renversement, augmentation, etc.) d’écritures.

Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec l’analyse musicale, cette œuvre est parfaite. Nous sommes en Do Majeur, avec très peu de changements de tonalité, d’altérations, et où l’exploitation du matériau ne laisse que très peu de place au doute.

Nous pouvons dés à présent partir pour l’analyse !

Les éléments (sujet et motifs) de l’invention.

Voici les éléments (sujet et motifs) qui nous serviront, par la suite, à comprendre et à analyser cette première invention. Toute cette pièce tient sur l’exploitation du sujet et des motifs qui en découlent.

Le sujet :

SujetTout d’abord abordons le sujet : la première remarque est que nous omettons volontairement le demi-soupir présent au départ de la partition. C’est logique pour beaucoup, mais je précise tout de même pour les débutants. Le sujet et les motifs démarrent à chaque fois hors du temps, ce qui impose alors de toujours prendre en compte ce décalage (dans le cas présent le Sol) Le sujet est un mouvement ascendant, démarrant hors temps fort (qui aura des conséquences lors de l’interprétation), de quatre notes (Do-Ré-Mi-Fa), suivi d’une descente par tierce (Fa-Ré-Mi-Do), pour finir sur un Sol par un saut de quinte. Petit détail, il commence et se termine sur la même note.

De ce sujet, découleront deux motifs :

Motif a :

Motif aLe premier motif constitutif de la première partie du sujet est un mouvement ascendant de quatre notes en double croche.

Motif b :

Motif b

La deuxième partie du sujet est construite sur trois notes en double croche pour finir sur une croche, mais une distinction est toutefois à faire : ce motif se termine sur un saut de quinte (Do->Sol), et nous verrons que ce n’est pas toujours le cas. J.S. Bach traitera ce motif avec un retour sur sa note d’origine (Exemple : Ré-Mi-Do-Ré).

Motif c :

Motif cPour finir, le motif c est une formule cadentielle avec un ornement en son centre (détail très intéressant quand nous écouterons plusieurs versions de cette œuvre). La fin de ce motif changera de deux façons : identique à la forme initialement énoncée, ou alors, la dernière note sera un intervalle descendant d’une tierce (Exemple : Mesure 2-3).

Pour résumer :

Motif a-b-c

Vous êtes maintenant armé pour la suite ! L’intérêt de l’article suivant est dans le traitement qu’opère J.S. Bach sur cette pièce.

Nous pouvons dès à présent, nous lancer dans une analyse plus globale de l’œuvre, c’est-à-dire la partie A.

En attendant ou si vous voulez tester votre propre analyse avec ces informations, vous pouvez analyser les mesures 1 à 7. Vous comparerez !

Publicités

17 réflexions au sujet de « J.S. Bach – Invention n°1 BWV 772 »

  1. Comment ça « pas beaucoup de succès » : je le trouve SUPER, moi, votre article ! 🙂

    Bravo et merci pour cette analyse très intéressante sur ce morceau que je suis justement en train de travailler !

    J'aime

  2. débutante en analyse, je cherchais une analyse des inventions 1 et 13, je me réjouissais , car je ne suis pas sûre de moi… Mais trop vite! Il est vrai que c’est du travail…

    J'aime

  3. dommage que vous vous arrêtiez. C’est justement l’analyse que je voudrais améliorer et je trouve cela passionnant. Ce serait bien si vous pouviez continuer. Merci

    J'aime

    • Je sais !
      Mais par écrit ce n’est vraiment pas agréable.
      Je pense faire des vidéos d’analyses cette année.
      Mais il faut voir sur du long terme. J’aimerais beaucoup faire une initiation à l’analyse puis quelques analyses d’œuvres.
      Le temps est vraiment une denrée précieuse !!!

      J'aime

  4. Oui, tout ce que vous nous apportez est vraiment super et, bien sûr, on en voudrait toujours plus. Mais tout cela demande beaucoup de réflexion et de temps et, les journées n’ayant pas plus de 24h00, il est toujours difficile de tout mener de front et d’achever ce que l’on a projeté. Néanmoins, je trouve que vous en faites déjà énormément et je vous remercie pour tout ce que vous partagez avec nous. Je vous remercie également pour votre persévérance car votre site va sur ses 5 ans et vous n’avez pas lâché : je vous souhaite donc de toujours trouver beaucoup de plaisir dans la réalisation de ce projet. J’espère également que l’année 2016 se montrera douce en vous tenant à l’abri d’épreuves trop dures afin que vous puissiez sereinement vous consacrer à ce que vous aimez faire.
    Joelle

    J'aime

  5. Bonjour

    Vous avez raison cela prend beaucoup de temps alors que sur Google taper « analyse bach invention 1 »

    http://forum.makemusic.com/attach.aspx/16424/Bach%20Invention%20no.1_colored.pdf
    https://www.teoria.com/en/articles/BWV772/01-03.php
    http://www2.nau.edu/tas3/invanalysis.html

    pour la 2: celle que je travaille en ce moment après la 1

    Votre site est vraiment super mais je préfère les audios des 24 tonalités

    merci encore
    Joël Baguet

    J'aime

  6. Bon début, c’est très clair et aussi pédagiogique que du Bach!
    J’aurais aimé votre avis sur l’ornement qui apparait dans le motif C: c’est là un sujet majeur dans la musique pour clavier de Bach, et qui est souvent un jeu de massacre chez les pianistes notamment…

    J'aime

    • Je suis entrain de m’y mettre !
      Il me faut un peu de temps de préparation puisque j’utilise de nouveaux logiciels et je dois me renseigner sur les problèmes de droits d’auteur.
      N’hésitez pas à vous inscrire à la mailing list pour être au courant des prochaines publications.
      Merci pour votre intérêt.
      Musicalement,

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s