Beethoven – Romance (N°2) – Sol Majeur

Nous continuons avec Beethoven ! Une petite pièce qui renferme un magnifique thème de fin et quelques difficultés intéressantes.

Titre : Romance (N°2)

Compositeur : Beethoven (1770 – 1827)

Indication : Simple et mélodieux.

Vitesse : Quasi allegretto / 168 à la noire (?!).

Commentaire :

Tout d’abord je ne comprend pas une chose : il est indiqué 168 à la noire (?!). C’est obligatoirement une erreur, un tempo à la noire pour une pièce en ternaire n’a pas de sens. J’ai donc interprété cette dernière à un tempo de 90 à la noire pointée. C’est un tempo qui me parait respecter l’esprit de l’œuvre et de la mélodie.

Si quelqu’un peut m’expliquer cette erreur que j’ai retrouvé dans plusieurs éditions différentes, je suis preneur.

Il faut faire attention à la M.G. qui change souvent, petit rythme ternaire, ensuite tenue de la note de basse et arpège en fin (mesure 1-8).

Pour finir, pensez bien aux notes piquées.

 

Bref ! Bonne écoute !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Beethoven – Romance (N°2) – Sol Majeur »

  1. Bonjour,

    je suis débutant en piano et en solfège.

    Comment interprétez vous les mesures 32 et 36 avec des doubles croches « supplémentaires » par rapport à un rythme à 6 temps ? Mon professeur m’a dit que les notes n’étant pas barrés, ce ne sont pas des notes brèves. Mais je n’est pas réellement compris la notation et le comptage qui en découle.

    Quel est votre opinion ?

    Merci d’avance.

    J'aime

    • Bonjour,
      Je suis content que des débutants « tombent’ sur mon blog ! 😉
      Alors pour les mesures 32 et 36 se sont des appogiatures. J’aurais du mal à croire que l’on vous ai dit l’inverse. Ce n’est pas parce que les notes ne sont pas barrées qu’il faut forcément les jouer comme si c’était des doubles croches normales. Regardez les premières mesures de la partition de la « Marche turque » de Mozart et vous verrez qu’elles ne sont pas barrées, et pourtant.
      Écoutez bien l’enregistrement à partir le 1’22’’, vous entendrez très nettement les appogiatures. A la mesure 32, la et si sont les appogiatures, il faut les jouer à peine et très vite pour atteindre le do. Même chose pour la mesure 36.
      Ensuite ce n’est pas une mesure à 6 temps, mais à deux temps (2×3 croches). Nous sommes en 6/8, trois croches égales un temps. Si ce n’est pas clair pour vous, dites le moi, je vous expliquerai.
      Bon courage et tenez moi au courant !
      Cordialement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s