Les compositrices

Sainte Hildegarde de Bingen 1098-1179

Sainte Hildegarde de Bingen 1098-1179

Bonjour à tous,

Alors ?! Si je vous pose la question ! Citez-moi une compositrice.

C’est possible ? Vous avez trouvé ? En règle générale, quand je pose la question à mes élèves, j’ai face à moi de gros yeux. Cela ne leur était jamais venu à l’idée de se poser la question. En effet, elles sont tellement peu connues et pourtant si présentes. Vous ne pouvez pas imaginer leurs talents et leurs influences.

Je pense toujours aux mots de Camille Saint-Saëns (connu pour sa froideur et son avarice en compliment) à propos de Pauline Viardot : « Quelle bévue il a commise, le Bon Dieu, lorsqu’il a fait de Louise une femme ! Elle possède les dons naturels, l’intelligence éclairée, la largeur de vues, l’érudition, la fermeté de caractère d’un homme tout à fait supérieur. Quelle inspiration, quel talent, quelle puissance, quelle technique, quel profond savoir, quelle originalité, se dégagent de ses œuvres ! Réellement, le Bon Dieu s’est trompé; car, si Louise était un homme, son génie produirait dans sa musique une véritable révolution ».

Vous n’aurez plus d’excuse ! Vous vous devez de lire et surtout écouter la suite. 😉

Lire la suite

Publicités

Apprendre l’harmonie gratuitement !

Traité harmonieBonjour à tous,

Je ne suis pas du genre à faire de la pub, mais là, je ne peux pas garder ce site pour moi. Un de mes élèves a fait une énorme découverte : le site Gradus ad Parnassum. Si vous êtes comme moi, sur internet, dès que vous entendez le mot gratuit, cela signifie que nous n’aurons qu’une introduction et le paiement sera obligatoire pour avoir l’intégralité. Non ! Gratuit ! Je dirais même que l’on ne peut même pas faire de donation.

En somme, voici ce qu’il propose :

Le premier chapitre, « Rappels théoriques », déjà en ligne, n’aborde pas encore l’écriture, mais les bases théoriques indispensables. Il lève en particulier nombre d’ambiguïtés de vocabulaire. Le deuxième chapitre, « Introduction générale à l’harmonie », est un panorama complet des notions d’harmonie. D’autres chapitres viendront enrichir ce contenu, notamment un chapitre consacré aux exercices de la méthode, un chapitre dont chaque unité ou groupe d’unités traitera une œuvre en particulier, etc. Certaines vidéos hors série s’ajouteront au cours proprement dit. Elles aborderont des questions complémentaires ou seront consacrées à des réponses aux questions.

Voici le lien du site : Gradus ad Parnassum

Les vidéos sont longues et d’une grande qualité. Dans l’apprentissage du piano, l’harmonie tient un rôle primordial. Je tente la plupart du temps d’introduire des notions d’harmonie dans mes cours, mais le temps manque rapidement. C’est un excellent complément, n’hésitez pas à étudier ces vidéos et à poser des questions à vos professeurs (ou à moi d’ailleurs…) pour éclaircir les points les plus compliqués.

Bon visionnage !

Offrez un cours de piano ! C’est gratuit et sans engagement !

regaliPas d’idée pour noël ?

Vous voulez offrir quelque chose de différent ?

Le cours de piano est une bonne solution !

Voici le bon à placer sous le sapin :

Bon-pour-noel

Vous n’avez pas de piano ?

Sachez qu’une location de piano est autour de 30€/mois.

N’hésitez pas à me joindre pour plus d’informations sur le formulaire de contact.

Une petite pépite de D. Chostakovitch, l’Opus 69

Bonjour à tous,

Voici un recueil de partition de D. Chostakovitch méconnu du grand public mais idéal pour les débutants, cela nous change des éternels « classiques favoris du piano ».

Il s’agit de l’opus 69, c’est un ensemble de 6 pièces pour piano débutant.

Voici ce que dit wiki :

Le Cahier d’enfant op. 69 est un cycle de pièces pour piano du compositeur russe Dmitri Chostakovitch écrites du 6 décembre 1944 au 30 mai 1945, qu’il écrivit à l’attention de sa fille Galina. Les six premières pièces furent créées en décembre 1945 à Moscou. Il existe deux représentations notables de l’œuvre par Galina Chostakovitch en 1945, puis par son père Dimitri Chostakovitch en 1947.

Vous voulez voir la partition ? Plus d’informations ? La suite est pour vous.

Lire la suite

Martha Argerich – La musique partagée

Martha ArgerichVoici une petit documentaire que j’ai trouvé intitulé : « Martha Argerich et Charles Dutoit: La Musique Partagée » 1972 & 2004

Ce sera un point de départ sur une réflexion sur la technique pianistique, et surtout sur la pédagogie. En effet c’est ce dernier point qui nous intéresse tout particulièrement.

L’ébauche sera sur les exercices (répétitifs…) que exécutons allègrement. Sont-ils vraiment intéressant. Faire des gammes et des arpèges pendant des heures, est-il utile ?

Ce reportage, et surtout la partie interview, propose un début de réponse fort intéressant !

Je ne m’épanche pas plus longtemps, je vous propose un bon visionnage !

Lire la suite

Ai-je un bon professeur de piano ? 8 points à connaitre.

Main professeur élèveAllez hop ! On fait dans la provoc’ !

J’arrête tout de suite les critiques qui vont s’abattre sur moi avant même d’avoir lu l’article : je ne suis pas le meilleur professeur de piano, je ne suis pas donneur de leçons (en tout cas pas à mes confrères) et je ne m’élève au dessus de personne. Ce n’est absolument pas mon but.

La raison de cet article est d’aider les élèves et les parents à juger leur professeur. Je vois des élèves arrivés à mes cours d’essais avec des niveaux incroyablement bas par rapport au nombre d’années de travail. Évidemment ce n’est pas une donnée absolue. MAIS ! Si l’élève vous dit qu’il a travaillé régulièrement, qu’il a pris des cours hebdomadaires et qu’il vous dit la vérité ( 😉 ), alors il est sensé avoir un certain niveau.

Lire la suite

Connaissez vous metronome-en-ligne.com ?

Voici enfin quelque chose de gratuit sur internet qui a de l’intérêt (je suis surement un peu dur là ;))

Pour mes élèves, pour les lecteurs de ce blog et pour les grippe-sous voici un outil vraiment pratique. Évidemment il faut avoir l’ordinateur à côté du piano.

Mais c’est un simple métronome, non ? Et ben non ! C’est un peu plus que çà, c’est un petit plus qui fait toute la différence.

Voyons çà.

Lire la suite